Archeowiki-archeologie-histoire-archeowiki.jpg


planet movie


Participer à l'enrichissement et à l'élaboration d'archéowiki, le wiki des passionnés d'archéologie et d'Histoire, en faisant une demande de création de compte par le biais de ce formulaire - Recommandez archeowiki.com

Musée Rodin

De archeowiki. Le wiki des passionnés d'archéologie et d'histoire
Aller à : Navigation, rechercher

Le musée Rodin conserve des collections d’une grande diversité car Rodin était un artiste collectionneur ; il présente principalement des sculptures, car les dessins, peintures et photographies anciennes ne peuvent être exposés de façon permanente pour des raisons de conservation

Les sculptures de Rodin sont celles d’un artiste qui choisit de rompre avec les usages de son temps. Parmi ses œuvres de jeunesse, L’Homme au nez cassé apparaît ainsi en décalage par rapport aux standards de l’époque, tandis que l’Age d’Airain renie les artifices traditionnellement utilisés pour privilégier l’expressivité du corps. Cette absence d’artifices, comme la nudité observée chez Le Penseur ou Adam et Ève, a également pour but de garantir l’intemporalité des œuvres de Rodin. L’artiste se distingue aussi par le caractère monumental de ses créations. Balzac, Les Bourgeois de Calais ou Le Penseur impressionnent par leur puissance celui qui les observe. L’exemple le plus marquant est probablement la Porte de l’Enfer, jamais achevée par l’artiste et surchargée d’éléments parmi lesquels figurent les sujets majeurs de l’œuvre de Rodin (Ugolin, Le Baiser, Le Penseur, Les Trois Ombres)

La production graphique de Rodin concerne près de 8 000 créations rattachée à plusieurs périodes : dessins d’observation (paysages de Belgique et d’Italie, puis architecture), représentations imaginaires inspirées par Dante ou Baudelaire, nombreux nus parfois érotiques, ou encore portraits

Les quelques 8 000 photographies anciennes conservées au musée (mais rarement exposées pour des raisons de conservation) sont le fruit du grand intérêt porté par Rodin à la photographie qui gagne de l’importance à cette époque. Le sculpteur collabore avec de nombreux photographes, tels que Eugène Druet, Jacques-Ernest Bulloz, Adolphe Braun, dont certains, comme Edward Steichen, Stephen Haweis, Henry Coles ou Jean-François Limet, appartiennent au courant pictorialiste. Ces derniers dépassent la simple reproduction photographique des œuvres de Rodin pour faire de leurs clichés des œuvres artistiques à part entière

Pendant les vingt dernières années de sa vie, Rodin constitue une collection hétéroclite, accumulant avec frénésie les objets du passé. Passionné par l’Antique, il glane des pièces venant d’Égypte, de Grèce, de Rome ou du Moyen-Orient, qui envahissent peu à peu ses lieux de vie et de travail. Rodin aime aussi la peinture et acquiert au cours de sa vie des œuvres de grands maîtres; dont Le Père Tanguy, de Vincent van Gogh (après la mort de celui-ci), et Femme nue, d'Auguste Renoir. Il échange ses œuvres avec celles d'artistes comme Jean-Paul Laurens, Alexandre Falguière, Jules Dalou, Eugène Carrière, Alphonse Legros, Claude Monet, Charles Cottet, Fritz Thaulow, Ignacio Zuloaga, Edvard Munch, John Singer Sargent, ou Jacques-Émile Blanche. Ces œuvres sont visibles au musée

Le musée Rodin est un musée assurant depuis 1919 la conservation et la diffusion de l’œuvre d’Auguste Rodin (1840-1917). À travers ses deux sites, l'hôtel Biron de la rue de Varenne dans le 7e arrondissement à Paris et la villa des Brillants à Meudon (Hauts-de-Seine), l’établissement conserve une collection composée de 6 600 sculptures, 8 000 dessins, 8 000 photographies anciennes et 7 000 objets d’art
Sources et auteur de cet article

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils