Archeowiki-archeologie-histoire-archeowiki.jpg


planet movie


Participer à l'enrichissement et à l'élaboration d'archéowiki, le wiki des passionnés d'archéologie et d'Histoire, en faisant une demande de création de compte par le biais de ce formulaire - Recommandez archeowiki.com

Napoléon donne à son fils le titre de roi de Rome

De archeowiki. Le wiki des passionnés d'archéologie et d'histoire
Aller à : Navigation, rechercher

Le sénatus-consulte organique du 17 février 1810 prévoyait en son article 7 : « Le prince impérial [c'est-à-dire le prince héritier] porte le titre et reçoit les honneurs de roi de Rome ». Ce titre n'avait pas été prévu par la constitution de l'an XII.

Ce titre rappelle celui de roi des Romains porté par les héritiers désignés du Saint-Empire romain germanique.

Ce titre était aussi destiné à rappeler au pape Pie VII que depuis la confiscation de ses États Rome n'était plus que le chef-lieu d'un département français appelé département du Tibre puis département de Rome, l’un des 130 départements que comportait alors (1811) l’Empire français.

Napoléon souhaita que fût construit pour son fils un palais. Le palais du Roi de Rome devrait être édifié sur la colline de Chaillot, un décret du 16 février 1811 prévoyant : « Il est fait un fonds spécial de trente millions pour la construction de palais de Rome, au-dessus [donc sur la rive droite] du pont d’Iéna, et l'acquisition des terrains qui y sont nécessaires. » Mais ce projet de palais du Roi de Rome fut abandonné avec la chute de l'empire et jamais Napoléon II n’y habita…

On songea à faire couronner le roi de Rome à Paris par le pape, et l’on parla de son deuxième anniversaire qui tombait le 20 mars 1813 mais il fallut y renoncer à cause de l’aggravation du conflit avec ce dernier.

Antoine Dubois (1756-1837), le chirurgien qui mit au monde le roi de Rome, reçut une dotation de 100000 francs, puis la Légion d’honneur, et devint enfin le baron Dubois par lettres patentes du 23 avril 1812 avec les armes parlantes coupé au I, parti de sinople à une fleur de lotus et des barons officiers de la maison de l’empereur ; au II, d’or à la louve au naturel allaitant un enfant de carnation, le tout soutenu d’une terrasse de sinople. Le signe intérieur d’un baron officier de la maison de l’empereur était de gueules au portique ouvert à deux colonnes surmontées d’un fronton d’argent, accompagné des lettres initiales D. A. (Domus Altissima) du même. Le lotus rappelait que Dubois fut de l’expédition d’Égypte. La louve allaitante était le symbole de Rome depuis l'Antiquité, mais ici le roi de Rome remplace les célèbres nourrissons Romulus et Remus.

Deux voies aménagées sous le Second Empire à Paris furent dédiées au roi de Rome :

  • Le boulevard de Passy devint l'avenue du Roi-de-Rome en 1864.
    • Cette avenue devint l'avenue Kléber par arrêté du 16 août 1879.
  • La place du Roi-de-Rome.
    • Cette place devint la place du Trocadéro par arrêté du 1er février 1877
    • puis la place du Trocadéro-et-du-11-Novembre (sic) par arrêté municipal du 18 octobre 1978.

L’avenue menait à une place proche de l’emplacement où aurait dû s’élever le palais du Roi de Rome.
Source et auteur de cet article

Outils personnels
Espaces de noms

Variantes
Actions
Navigation
Boîte à outils